L'enchaînement qui tue !

Quand on fait quelque chose avec notre cheval, séance montée en carrière, balade, saut d'obstacle, travail à pied ou n'importe quoi d'autre, on attend régulièrement un effort de sa part ou un progrès.

Quelques fois ça fonctionne bien, d'autres fois moins bien mais c'est toujours vers l'attente de ce moment où le cheval va comprendre ou nous donner plus que d'habitude que nous tendons. Un déplacement latéral plus ample, le fait de rester calme devant quelque chose d'effrayant en extérieur, un obstacle d'une hauteur inhabituelle sauté avec brio, un exercice fait pour la première fois à grande distance vont nous ravir ! 

Mais là, une fois que notre cheval a fait cet effort de concentration, d'obéissance, de courage ou cet effort physique .... nous gâchons tout par un : 

OUIIIIIIII ! ENCORE !

 .

 

 

 

Nous, les humains, en voulons toujours plus. 
Nous voulons ressentir encore ces foulées de galop calmes et allantes si agréables, le sentir encore franchir cet obstacle, le voir avancer encore d'un pas dans ce van qui lui fait si peur, retrouver encore ce sentiment grisant d'un cheval qui obéit en liberté...
Quel que soit le domaine, nous voulons ENCORE un peu plus, TOUJOURS un peu plus. Jusqu'où ? Jusqu'à quand ? 

Hum.... en général jusqu'à ce que ça se gâte !!!!!! Parce que le cheval qui a fait un effort n'est peut être pas prêt là tout de suite à faire autant d'effort cette fois. Et du coup, par notre appétit sans fin, nous transformons un très joli effort en une séance qui finit mal, car notre frustration va prendre le dessus pour se transformer en colère ... ou en découragement ! 

  • https://www.facebook.com/JusteAvecMonCheval/

ALORS QUE FAIRE ?

ARRÊTER ! 

Oui, vous avez bien lu : arrêter dès qu'il y a un vrai effort (je parle ici d'un effort, pas de la réussite d'un exercice courant pour vous et votre cheval).

Vous me direz : "Arrêter quoi ? La séance ? "

Ma réponse est : "Ça dépend ! " ^^

On va déjà arrêter de demander autant, ça c'est certain !

Si l'effort produit par le cheval est un petit effort : un peu plus d'engagement physiquement et mental sur un déplacement latéral, alors on continue en ligne droite, un peu plus d'allongement dans le trot, on passera au pas, etc...

Mais si c'est un effort plus conséquent :

  • cheval qui saute un obstacle sur lequel il bloquait depuis longtemps
  • cheval qui met un pied dans le van qui lui fait si peur
  • cheval qui accepte de prendre le galop alors qu'il ne l'a pas accepté depuis longtemps
  • cheval qui accepte de s'arrêter presque facilement alors que d'habitude on a besoin de beaucoup de pression
  • etc.. les exemples sont innombrables..

 

 

 

alors on va lui accorder une récompense à la hauteur de l'effort accompli : 

  • une pause bien longue
  • s'éloigner du van
  • autoriser à brouter plusieurs minutes
  • mettre pied à terre pour quelques minutes
  • ou bien, oui, arrêter la séance exactement là où on est et le ramener à son troupeau tout de suite ! C'est ce qui sera la plus belle récompense qu'on puisse lui offrir très très largement devant le sacro-saint bonbon sorti du fond de la poche qu'il va avaler en 3 secondes et qu'il aura oublié à peu près aussi vite !

Cette stratégie est un bonheur sur le long terme, car si on montre à notre cheval qu'on perçoit ses efforts et qu'on les récompense à leur juste valeur, alors il sera prêt à en faire bien plus souvent et à mettre bien plus de cœur dans tout ce que nous ferons ensemble.

En bref, le fameux OUIIIIII qui nous sort du cœur, doit TOUJOURS être suivi d'un bénéfice pour le cheval qui soit à la hauteur de la satisfaction qu'il nous a apporté.

C’est logique entre amis non ?

 

Cette notion, et bien d'autres, se retrouvent régulièrement dans toutes mes formations enregistrées ! 

Clique ici pour en voir la liste complète ! 

Le nouveau Programme VIP "DU SOL A LA SELLE" et le Programme VIP AU SOL d'octobre sont en ligne Ignorer

Share This