Tout vient à point à qui sait attendre … c’est ce que dit l’adage … mais, personnellement…

Je n’y crois pas ! Je n’y ai jamais cru !

Se dire que le rêve qu’on avec son cheval, deviendra réalité comme ça, sans travail, sans effort, juste en attendant.. ça marche … dans les comptes de fée ! 😀
Oui Cendrillon reste chez elle à récurer quand une bonne fée se penche sur son cas et La Belle au Bois Dormant se repose tranquille en attendant que son destin franchisse la porte de sa chambre .. et ça a marché pour elles ! Mais le problème, c’est vraiment que ça n’arrive que dans les contes pour enfants…

Dans la vraie vie, si tu veux que ton rêve devienne réalité, il va falloir que tu te bouges !

Pourtant dans le milieu du cheval l’attente a bonne presse.

Mettre un cheval au pré et l’y laisser quelques mois, « il sera moins difficile », attendre que passe « la crise d’ado », attendre qu’il grandisse, « il est trop jeune pour être respectueux », attendre que les chaleurs passent, »elle est tellement casse-pieds,il vaut mieux la laisser »… on attend, on attend, mais il faut le dire franchement tout de même … ça ne sert pas à grand chose !

Laisser un cheval de coté parce qu’on ne sait pas quoi faire avec lui ne résoudra rien !

Parce que le problème ne vient pas du cheval mais de notre attitude vis à vis de ce cheval. OUI, même avec un cheval réputé impulsif, agressif, fénéant ou inarrêtable, si on ne change pas notre attitude, on ne changera pas le cheval.

« Fais ce que tu as toujours fait et tu auras ce que tu as toujours eu. »
Pat Parelli

Tout vient à point à qui se bouge !

Si on commence par s’avouer à soi-même son incompétence face à ce problème là. Si on arrive à se dire que c’est juste nous qui n’avons pas la solution. Si on apprend, qu’on remet se qu’on croyait savoir en question, qu’on se fait aider, qu’on accepte de changer sa façon de faire, sa façon de penser, sa façon d’être, alors on changera le comportement du cheval.

C’est sûr, c’est moins confortable mentalement et émotionnellement que de le regarder de loin en se disant que LUI a un problème, mais c’est terriblement plus efficace !

Oui ! Résoudre les soucis qu’on rencontre avec son cheval, attendre son objectif, cela demande des efforts, des remises en question, parfois des larmes, mais c’est

le prix du bonheur…

Retrouve d’autres articles sur ce thème ici : Travailler sur soi

 

 

Le nouveau Programme VIP "DU SOL A LA SELLE" et le Programme VIP AU SOL d'octobre sont en ligne Ignorer

Share This