L’herbe ! Le rêve de tous les chevaux, le cauchemar de beaucoup de cavaliers !

Oui l’herbe est un problème pour beaucoup de cavaliers s’ils doivent demander quelque chose à leurs chevaux sur un endroit enherbé ! Les chevaux n’écoutent plus rien et mangent, mangent, mangent, arrachent la longe ou les rênes et leurs cavalier(e)s en représailles leur arrachent la tête… On va dire que ce n’est un plaisir pour personne au final même pas pour le cheval qui se sera vu punis un grand nombre de fois pour quelques touffes volées..

Et si on faisait de l’herbe notre meilleur atout au lieu d’en faire notre pire ennemie ? Parce que si on regarde ça d’un oeil neuf, quand je demande aux gens ce que leur cheval préfère, ils me répondent souvent « BROUTER » ! Eh bien super ! Cela veut dire que c’est un super atout dans notre manche, un puissant levier pour récompenser le cheval et qu’il accepte de faire des efforts.

Comment faire pour transformer ce cauchemar en atout ?

D’abord on va arrêter de déboiter deux vertèbres ou d’arracher deux dents à notre cheval pour lui arracher la tête du sol… Parce que si on regarde de plus près notre problème au fond ce n’est pas que notre cheval mange.. c’est que quand il mange il ne nous écoute plus ! Il s’arrête ou il ne démarre pas et c’est ça qui ne va pas.

Alors pourquoi lui arracher à tout prix la tête du sol… qu’il lève la tête ne fait pas partie de ce qu’on veut… Nous on veut qu’il avance ou qu’il continue à avancer !

Alors au lieu de nous énerver parce qu’il mange si on lui demandait réellement de faire ce qu’on attend de lui sans prendre en compte le fait qu’il mange ? On lui demande poliment d’avancer puis on monte en phases de façon efficace si besoin, en ignorant totalement le fait qu’il mange. Dès qu’il repart…. au départ on va juste faire quelques pas et … on lui propose de brouter !

Oui oui NOUS lui DISONS de MANGER avec un ordre vocal ! Pourquoi ?
Parce qu’il nous a écouté, parce qu’il mérite une récompense, parce que la meilleure récompense là tout de suite, pour lui, c’est BROUTER ! On le laisse brouter 1 mn et .. on repart en étant aussi poli que possible aussi efficace que nécessaire, une fois repartis quelques pas plus loin, on l’invite à manger… et ainsi de suite !

Quand c’est bien installé je vais demander un peu plus long entre deux touffes d’herbe et de touffe d’herbe en touffes d’herbe, à me réjouir de le voir se régaler, l’herbe sera devenu mon amie.

Plus tard quand c’est bien installé, je vais l’utiliser ainsi pour améliorer tous nos exercices : mon reculer ou mon déplacement latéral ou mes transitions tout ce qui me passer par la tête !
Mon cheval fait un effort, je l’envoie brouter. Par exemple :
On traverse la route en déplacement latéral et on broute en arrivant de l’autre coté !
On recule sur ce parking jusqu’à l’herbe et il a le droit de brouter.
Il recule plus loin que d’habitude, il a le droit de brouter là où il est arrivé !
Il arrive à s’arrêter dans cette pente abrupte, il a le droit de brouter !

Tous ses efforts deviennent faciles à récompenser ! Vous l’avez deviné, je suis une fan absolue des exercices sur herbe ! 😀

Une illustration de ce que donne cette technique d’utiliser le pouvoir de l’herbe au lieu de se battre contre lui :

Et une utilisation de l’herbe pour apprendre au cheval à se contrôler dans le dénivelé

Retrouvez cette technique expliquée de façon longue dans la formation « Eduquer son cheval pour l’extérieur » ici

Cette formation est disponible pour les abonnés et les VIPs ici

Pour tout savoir sur les abonnements et les programmes VIPs c’est par là !

PLUS DE VIDEOS de mon travail ici !!

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}
%d blogueurs aiment cette page :