Maroussia est un poney français de selle, son père est un pur sang arabe de CSO, Kal Azar. Elle est née en 2000 dans un élevage de poneys de sport.

Elle appartenait à l’un de mes voisins. Son propriétaire, non cavalier, l’avait achetée au sevrage en se disant qu’il ferait de la balade avec elle. Quand je l’ai connue elle n’était pas débourrée et ça ne se passait pas très bien entre eux déjà à pied. Je l’entendais lui crier dessus à chacune de leurs interactions depuis chez moi… J’allais la voir régulièrement, mon fils tout petit dans les bras, car une partie de son pré était sous mes fenêtres.
Et puis, un jour, elle partie au débourrage.
Elle en est rentrée quelques semaines plus tard, hystérique à galoper partout dans son pré … Et non débourrée…
Elle avait eu raison de son dresseur du moment qui avait laissé tomber, et l’avait estampillée “caractérielle. Elle avait aussi blessé un autre cheval qu’il avait du euthanasier…. Je pense qu’elle ne s’en est pas sortie indemne…
Quelques mois plus tard, suite à une discussion avec son propriétaire, je lui propose mon aide juste pour lui apprendre à traverser un petit pont dont sa peur panique compliquait beaucoup les changements de pré. Son propriétaire finissait généralement par la laisser devant le pont, en liberté, et voyant ses copines shetlands disparaître au bout du chemin, elle finissait par le sauter, en plein stress, pour les rejoindre au galop… J’ai donc appris quelques bases à Maroussia (le respect de mon espace notamment puisqu’elle n’hésitait pas à me jeter dans les barbelés en me passant dessus au trot….) et en 3 séances, elle passait ce pont avec facilité.
Du coup, son propriétaire m’a confié son re-débourrage, elle avait alors 6 ans.
Le débourrage s’est bien passé malgré son caractère bien trempé, j’ai construit tranquillement son éducation puis j’ai accompagné Maroussia et son propriétaire à quelques reprises pour qu’ils fassent connaissance en selle. Mais un propriétaire colérique, pas cavalier et peu sur de lui, associé à une Maroussia très sûre d’elle avec beaucoup de punch…. Ce n’était pas le mélange idéal et il n’a pas vraiment renouvelé l’expérience….
Mon cheval étant en retraite, notre accord était qu’une fois débourrée je pourrai la monter autant que je le voudrais… Mais n’arrivant pas à la monter seul, je crois que son propriétaire à mal pris la chose et Maroussia a été déménagée dans un terrain privé dont je ne pouvais la sortir. A son retour pour l’hiver, l’excuse a été que le sol était gelé, trop dangereux et qu’il se refusait à lui faire courir ce risque. Bref, après 3 mois de travail, je n’ai plus pu ni la voir, ni la monter du tout….. J’en étais vraiment triste…
Et puis, un jour, au printemps, contre toute attente, il est venu me proposer de me la vendre !!!!!!! J’avais bien perçu toutes les qualités physiques et mentales de cette jolie tête de mule et c’est ainsi que ma « naine » et ses 1.40 m tout ronds sont venus rejoindre ma famille, il y a maintenant 16 ans.
Avec elle et grâce à elle, j’ai appris des milliers de nouvelles choses.
Je n’ai pas toujours été la compagne idéale pour elle, allant jusqu’à la rendre totalement blasée à une époque, avec une dominance mal placée de ma part et beaucoup trop de concentration sur l’exercice et non sur ma jument ! Mais j’ai tout remis en question, jeté à la poubelle ce que je croyais savoir sur nous et j’ai réussi à nous sortir de ce marasme. Depuis, chaque jour, je m’emploie à être, pour elle, si vive, intelligente, si courageuse et si volontaire, la partenaire qu’elle mérite !
Maroussia la terreur, la grincheuse, la caractérielle est devenue mon extraordinaire partenaire toujours prête pour de nouvelles aventures…

Nous avons mis notre nouvelle relation à l’épreuve en participant à des courses d’endurance, sans volonté de performer, juste pour savoir si on pouvait le faire (avec 1,40 m au garrot les foulées sont nombreuses pour parcourir 60 km ^^). ET on a pu !
Jamais d’élimination et toujours largement dans le temps imparti, elle a fait preuve d’une volonté, d’un dynamisme, d’un calme et d’une maîtrise sans faille, sur chaque épreuve elle m’a époustouflée !

 

Puis nous avons rencontré le Mountain Trail, épreuve très technique qui demande un cheval calme et régulier, sur de lui mais attentif et à l’écoute et là aussi elle s’est révélée absolument excellente. Nous en sommes devenues championne de France en 2018.

 

 

 

 

Dans la foulée, on a commencé à jouer avec du bétail pour le plaisir et participé à des concours de MRH (épreuve complète comportant Gestion des allures, Mountain Trail et bétail) qui nous aussi apporté quelques succès. Nous continuons à nous former dans ce domaine très intéressant.

 

 

 

En septembre 2021 Maroussia a fait une forte colique qui aurait pu/du la tuer ! Mais son formidable caractère et son envie de vivre ont été les plus fortes ! Ces deux jours ont été extrêmement difficiles pour moi, je ne l’ai pas lachée une seconde, je le lui avais promis à la première minute que tant qu’elle ne serai pas guérie je resterai à ses cotés et elle trouvé le courage de se battre.

Depuis chaque minute avec elle et comme une minute gagnée sur la mort et donne encore plus de valeur à tout ce que nous vivons ensemble.

Votre cheval a un fort caractère réjouissez vous !!

Travaillez sur vous pour devenir avant tout le leader et le compagnon dont il rêve, car pour un cheval à fort caractère, comme elle, quand vous communiquez avec lui, en le prenant en compte, en le considérant comme un vrai coéquipier. Alors il devient votre plus fidèle supporter, le compagnon dont vous rêvez, celui avec qui tout devient possible car sa volonté s’ajoute à la vôtre au lieu de la contrer.

 

Merci à toi Maroussia pour toutes les précieuses leçons que tu m’as données et que tu me donnes encore !
%d blogueurs aiment cette page :