Votre cheval fait ce que vous attendez de lui ? 


Vos mains devraient être ouvertes !


On voit beaucoup de personnes avoir les mains verrouillées sur leurs rênes à cheval mais si on regarde bien, c’est le cas aussi sur la longe quand on est au sol…


Hors si on peut donner des instructions avec nos mains fermées sur du cuir ou de la corde, il est BEAUCOUP plus difficile de sentir ce que donne le cheval avec nos poings qu’avec nos doigts ! 
Monter à cheval, jouer en longe, en tenant le lien qui nous lie à lui avec nos doigts c’est l’assurance de garder une communication qui va dans les deux sens ! 


On peut avoir besoin de fermer les mains, mais ça ne devrait pas durer ! 


Les chevaux lourds le deviennent ou le restent pour deux raisons : 
– parce que les mains fermées demandent trop vite et/ou trop fort
– parce qu’ils n’ont jamais le confort d’une longe ou d’une rêne relâchée quand ils cèdent


Le poing fermé ne devrait pas être le mode de communication exclusif car jamais on n’aura , au sol comme en selle, une communication de qualité si elle ne devient pas fine et sensible comme peut l’être celle qu’on crée avec nos doigts !
Regardez vos photos, regardez vos vidéos, regardez vos mains quand vous demandez et posez vous cette question : qu’est-ce que je fais VRAIMENT avec mes mains ?


Cette notion se retrouve dans tout ce que je vous transmets ! La légèreté c’est un vrai leitmotiv pour moi ! 


Valérie

Ce type de conseil se retrouvent dans toutes mes formations, notamment le programme VIP qui t’accompagne pas à pas dans ta progression ! Clique ci pour tout savoir !