Quel que soit le domaine dans lequel on souhaite innover, avec les chevaux ou hors chevaux, dès qu’on a un projet différent de ceux qui sont ordinaires et traditionnellement considérés comme logiques et « normaux » dans un domaine… la sanction tombe : « TU N’Y ARRIVERAS PAS ! », « C’est IMPOSSIBLE ! », « TU TE RENDS COMPTE DE CE QUE TU VEUX FAIRE ? »…. et autres réflexions encourageantes …

Oui il y a toujours des gens malveillants ou potentiellement jaloux, qui veulent casser votre élan, mais il y a aussi tous ceux qui vous aiment et qui veulent votre bonheur, qui tiendront eux aussi le même discours, parce qu’ils ont peur que vous soyez déçues ou malheureuses en cas d’échec….

Ces personnes aimantes ou malveillantes ont leurs propres limites qu’elles projettent sur vous, tout simplement parce qu’elles ne seraient pas capables de faire tous les efforts et peut-être les sacrifices qui vont être indispensables pour atteindre le but que vous vous êtes fixé.

mais il y a surtout …. VOUS !

Parce qu’il faut le dire, c’est quand même un discours qu’on se tient le plus souvent à soi-même, bien comme il faut et de matière récurrente. La petite voix intérieure qui sape vos possibilités d’avancer et de vous démarquer, celle qui a déjà collé par terre tellement d’idées, de projets et d’envies…. et c’est surtout contre elle qu’il faut se battre la plupart du temps quand on veut avancer, évoluer et aller vers des envies qui sortent de l’ordinaire. Celle qui t’empêche d’aller jusqu’à dépasser tes limites. comme un matelas bien confortable qu’il faut traverser pour les pulvériser.

Parce que la petite voix, elle, elle fait TOUT pour vous garder bien au chaud à l’intérieur d’une zone bleue confortable et reposante. Elle est la voix du canapé qui dit « Reste là on est bien tu vois bien qu’il pleut dehors ». Celle qui dit, « Ça ne s’est pas super bien passé la dernière fois, tu ne veux pas juste faire un truc que tu sais déjà faire avec ton cheval, au lieu de te lancer à nouveau là dedans ? ». Celle qui dit « Bah ! Une séance en carrière c’est bien aussi, surtout qu’aujourd’hui, il y a du vent ! ».

Oui, parce que la petite voix qui vous tire vers le bas, c’est la reine des excuses ! Elle en a un réservoir immense ! Trop difficile (Rien n’est difficile si on fait les choses avec progressivité et persévérance). Pas le temps (On a toujours le temps quand on veut vraiment, tout est une question de priorité !). Pas d’argent (idem question de priorité, avais-tu REELLEMENT besoin de cette paire de chaussures ?). Pas assez bonne (Ben oui si tu ne t’entraînes pas, tu ne risques pas de le devenir !). Pas le bon moment (I faut faire avec… LE bon moment n’existe pas, car la petite voix trouvera toujours quelque chose à dire pour que ça ne le soit pas…)…

Alors oui pour atteindre ton potentiel, pour élargir tes limites, pour faire ce dont tu as toujours rêvé, ce truc qui semble impossible, il va falloir apprendre à devenir sourde à la voix de tous ceux qui trouvent ton projet dingue, leur faire un joli sourire et continuer tranquillement. Il ne sert à rien de discuter, tu le feras plus tard, quand ils commenceront à se rendre compte que OUI ça marche pour toi parce que tu t’es donné les moyens, la force et la volonté de le faire.

Mais surtout il va falloir faire taire la fameuse petite voix dans ta tête pour pouvoir te regarder avec fierté dans la glace tous les soirs pour célébrer les pas vers ton but que tu as faits dans la journée ! La taille ou le nombre de pas n’ont pas d’importance, ce qui compte c’est d’avancer vers tes limites et de les faire reculer tous les jours!

Accédez à toutes les vidéos et les articles de formation à volonté avec les abonnements ! Ignorer

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}